Le chien en ville

Un chien en ville doit suivre certaines règles pour coexister harmonieusement avec son environnement. De l’éducation de base, comme ne pas aboyer de manière excessive, à l’importance de la propreté, cet article propose des directives pour éduquer votre chien de manière à ce qu’il soit bien perçu dans son quartier.

Comment bien vivre avec un chien en ville ?

Rien de plus normal, le chien a toujours été le compagnon de l’homme, il partage son quotidien depuis des millénaires. Sa présence en ville est aussi banale que la présence de pigeons ou de moineaux.

Un chien, en ville ou non, a besoin de se défouler. Dans de nombreuses villes, il existe maintenant des espaces dédiés aux chiens ou partagés.

Dans ma ville, on trouve même des petits parcs de jeux canins, comme ceux pour les enfants.

Un chien qui s’est bien défoulé, qui a joué avec ses copains de parc sera plus calme et plus enclin à entrer à l’appartement calmement.

Comment bien cohabiter avec ses voisins ?

Ramasser les déjections

Pourtant, il est parfois difficile de bien coexister : qui n’a pas pesté après avoir marché dans une déjection ?

Le chien s’adapte à la ville et en fait, les négligences sont de la faute de son propriétaire. Heureusement de plus en plus de personnes ramassent les déjections de leur chien, mais il en reste encore beaucoup trop et cela n’aide pas à l’acceptation du chien en ville.

Les crottes de chien salissent les roues des poussettes que nous devons ensuite rentrer dans le couloir de l’appart ou encore celles des fauteuils handicapés.

Pourvu qu’on respecte quelques règles d’éducation et d’hygiène qui lui permettront ainsi qu’à son entourage de bien vivre et d’être un compagnon agréable.

La plupart des villes laissent maintenant à libre disposition des sacs à crottes. Vous pourrez trouver de jolis petits contenants en forme d’os par exemple à fixer à la laisse.

Empêcher son chien d’aboyer

Tout le monde comprend qu’un chien puisse aboyer comme un enfant puisse pleurer. Mais par contre, en ville, il est très difficile de supporter les aboiements intempestifs des chiens d’appartements ou maisons voisins.

  • Pour éviter ses désagréments pour tous, suivez les conseils des dresseurs en apprenant votre chien à n’aboyer qu’en cas de danger.
  • Ne l’incitez pas à aboyer sur les oiseaux par exemple : en ville, leur vie est fragile, essayons de la préserver.

Retour en haut