Avoir un Chien en Ville

Bons plans pour chiens citadins heureux !

Recevez les bons plans pour vos toutous

[ Insert your subscription form here ]

Comment bien vivre avec un chien en Ville ?

Rien de plus normal, le chien a toujours été le compagnon de l’homme, il partage son quotidien depuis des millénaires. Un chien en ville est aussi banale que la présence de pigeons ou de moineaux. Mais pour que tout se passe bien pour lui, pour nous et pour nos concitoyens, il faut respecter des règles pour le bien-être de tous.

Ramasser les déjections

Pourtant, il est parfois difficile de bien coexister : qui n’a pas pesté après avoir marché dans une crotte de chien ? Le chien s’adapte à la ville et en fait, les négligences sont de la faute de son propriétaire. Heureusement de plus en plus de personnes ramassent les déjections de leur chien, mais il en reste encore beaucoup trop et cela n’aide pas à l’acceptation du chien en ville.

Les crottes de chien salissent les roues des poussettes celles des fauteuils handicapés. Il faut le prendre en compte, sans parler des étourdis ou petits enfants qui les piétiennt.

La plupart des villes laissent maintenant à libre disposition des sacs à crottes. Vous pourrez trouver de jolis petits contenants en forme d’os par exemple à fixer à la laisse.

Eviter les aboiements

Tout le monde comprend qu’un chien puisse aboyer comme un enfant puisse pleurer. Mais par contre, en ville, il est très difficile de supporter les aboiements intempestifs des chiens d’appartements ou maisons voisins.

  • Pour éviter ses désagréments pour tous, suivez les conseils des dresseursen apprenant votre chien à n’aboyer qu’en cas de danger.
  • Ne l’incitez pas à aboyer sur les oiseaux par exemple : en ville, leur vie est fragile, essayons de la préserver. Ils ont déjà bien à faire avec les chats qui les attrapent !

Tenir votre chien en laisse ne le rendra pas malheureux

C’est vrai qu’on a tous envie de le laisser gambader comme il le souhaite. Mais le souci c’est que :

  • en ville c’est dangereux, même pour un chien habitué. Imaginiez vous marchez avec votre chien non attaché à vos côtés. Tout se passe bien, mais un pétard explose. Votre chien a peur, il s’échappe pour se mettre à l’abri et se fait renverser. Vous vous en voudrez toute votre vie !
  • certaines personnes ont peur des chiens et vous devez aussi le respecter. Si votre chien va vers une personne qui a peur des chiens, celle ci peut avoir un mouvement de recul ou un sursaut qu’il prend pour un danger. S’il la mord car il se pense agressé, vous serez face à une situation qui aurait facilement pu être évitée. Et puis, on ne peut pas raisonner une personne qui a peur. Par exemple, j’ai très peur des araignées, J’ai beau savoir qu’il n’y a aucun danger, j’ai néanmoins des réactions excessives. Je peux donc comprendre celles qui ont peur des nos si mignons compagnons.

Le chien habitué petit à marcher en laisseappréciera néanmoins la promenade. Et on a tous envie que tout se passe bien! Pour le laisser marcher librement, préférez des endroits sans voiture, en lieu préservé.

Lui permettre de se défouler

Un chien, en ville ou non, a besoin de se défouler. Dans de nombreuses villes, il existe maintenant des espaces dédiés aux chiens ou partagés. Dans ma ville, on trouve même des petits parcs de jeux canins, comme ceux pour les enfants. Un chien qui s’est bien défoulé, qui a joué avec ses copains de parc sera plus calme et plus enclin à entrer à l’appartement calmement.

Pourvu qu’on respecte quelques règles d’éducation et d’hygiène qui lui permettront ainsi qu’à son entourage de bien vivre et d’être un compagnon agréable.

museau du chien tao cocker chocolat et feu
Coucou c’est moi Tao !

Ma maîtresse et moi, on habite en ville

J’habite dans une ville du Sud de la France. Parfois j’ai un peu chaud l’été ! Mais heureusement, on connait une super toiletteuse qui m’aide à avoir moins chaud !

Il parait que je suis gourmand… moi je ne trouve pas ! Je mange juste ce qu’il faut, ce n’est pas de ma faut si parfois une brochette tombe du plat si je mets ma patte dessus. Comme je n’aime pas gâcher, il faut bien que je la mange !